top of page
  • Sandrine Duhamel

L'évolution des comportements d'achats face à l'inflation


Quels sont les produits achetés suite à l'inflation ?



La crise de l'inflation frappe l'économie du commerce mondial, et en 2023, cette inflation a atteint un niveau jamais vu en France. Selon l’étude menée par Havas Commerce et CSA Research, l’envolée des prix est perçue dans tous les domaines, et les Français se sentent particulièrement touchés par les hausses de prix sur les produits alimentaires, l’énergie (essence, gaz, électricité), les loisirs et les voyages. Ainsi, cette baisse de pouvoir d’achat les empêche d’investir, d’épargner, de partir en vacances et plus généralement de se faire plaisir.

 

Les Français, ainsi affectés par une forte baisse de leur pouvoir d’achat, vont chercher à optimiser leur budget par la recherche de prix attractifs et à diminuer certaines de leurs dépenses.  

 

 

Des achats de produits physiques prioritaires avec une forte recherche de prix attractifs

 

Bien avant la qualité, le critère premier de décision d'achat reste le prix, sous forme de promotions, de programmes de fidélité ou autres.

 

Néanmoins, l'engagement écologique joue un rôle important, mais pas toujours décisif. Ainsi, les préoccupations qui viennent juste après celle des prix concerne le soutien aux producteurs, à la fabrication française, et à la préservation des ressources pour le futur. La solidarité est une des valeurs clé de cette période économique compliquée, notamment envers les plus âgés.

 

Pour faire face à l'inflation, les Français prévoient de réduire leurs dépenses en vêtements, articles de plaisir et en restaurants et de restreindre leurs activités de loisirs et de vacances.

 

Les Français se sentent toujours en confiance pour acheter en magasin physique, car cela leur permet de voir, de toucher, d’essayer les articles et de repartir immédiatement avec. En parallèle, on observe toujours la croissance des commandes sur Internet et des achats dans les  enseignes de proximité plus petites. En effet, de plus en plus d’enseignes jouent aujourd’hui sur les 2 canaux de distribution : le point de vente physique et le site e-commerce.

 

Les Français sont plus attentifs au gaspillage et achètent davantage de produits de seconde main ou d’occasion. Les Drive et des livraisons de repas subissent un net recul, avec un retour aux pratiques d’avant Covid.

 

 

Des grandes enseignes choisies d’abord pour les prix proposés, mais aussi avec une attente croissante d’actions environnementales

 

Les français sont plutôt fidèles à leurs grandes enseignes alimentaires, mais changeront leur fréquentation si d’autres enseignes proposent de meilleurs prix. Ainsi, la pression sur les prix engendre un retour au métier originel de la grande distribution et des discounters : proposer des prix bas par une information claire et non trompeuse.

 

Les enseignes bio, les artisans et les commerces indépendants sont reconnus pour mieux s'investir dans des initiatives environnementales. En termes de gestes écologique ou environnementaux des enseignes, la lutte contre le gaspillage occupe la première place des attentes des Français. Viennent ensuite la lutte contre la pollution de l’eau, la réduction des déchets ménagers et la sauvegarde des plantes et des animaux.

 

 

L’inflation secoue le rapport des Français à la grande consommation. Pour les enseignes, les prix attractifs et des communications claires et transparentes sont garants de fidélité. A noter, l’action contre l’inflation pourrait devenir une nouvelle dimension RSE** !


Vous souhaitez optimiser votre assortiment en cette période de hausses des prix. N'hésitez pas à me contacter, nous pourrons y réfléchir ensemble.

 

 

 

* Sources : Étude réalisée en partenariat avec la Paris Retail Week, Havas Commerce et CSA Research en Juin 2030 auprès de 1 000 français

 

** Responsabilité sociétale des entreprises : contribution volontaire des entreprises aux enjeux du développement durable, aussi bien dans leurs activités que dans leurs interactions avec leurs parties prenantes. Elle concerne trois domaines : environnemental, social et sociétal.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page